Secteur d’activités

Avouons-le ! Cette dernière décennie l’économie française a détruit 350 000 emplois salariés dans le secteur privé. Et ce, à cause de plusieurs raisons évidentes, dont la principale étant la crise mondiale. Cependant certains secteurs d’activités et entreprises résistent, en menant des stratégies gagnantes pour créer des emplois. En effet, malgré le taux de chômage encore élevé, certains secteurs et entreprises créent de l’emploi en France. Un point sur les secteurs qui continuent à recruter malgré la crise économique mondiale.

En toute logique, toute grande entreprise ayant un taux de turnover important est automatiquement un gros recruteur ; les départs à la retraite créent également des opportunités inestimables. Toutefois, quelques secteurs d’activités connaissent ces dernières années un grand engouement, grâce auquel ils affichent d’importantes perspectives de recrutement, focus sur les trois secteurs qui recrutent…

Et le secteur gagnant est….

Les nouvelles technologies et le numérique, est sans contestation le secteur d’activité qui connait une envolée sans précédent ! En effet, les nouvelles technologies sont partout, elles se déploient dans toute l’économie, que ce soit dans les entreprises existantes qui numérisent leurs activités ou dans de nouvelles structures qui inventent des services grâce à internet, comme le e-commerce, l’e-réservation, etc. Ceci dit, les postes à pourvoir dans une SSII ou chez un éditeur de logiciels, restent très qualifiés et/ou très techniques, comme ingénieur informatique, développeur web ou encore architecte système.

Même si l’emploi dans l’industrie a diminué de 20% en 30 ans, le secteur demeure l’un des secteurs d’activités qui emploie le plus de salariés avec trois millions d’employés ! Et de ce fait, et malgré le contexte économique actuel, l’industrie continue à recruter essentiellement des candidats de niveau bac+2/3.

Finalement, le secteur de l’enseignement et de l’éducation a connu une énorme vague de recrutement en 2014, et qui devrait se poursuivre jusqu’en 2017, afin de compenser l’ensemble des départs à la retraite mais aussi face à la pénurie de candidats dans un grand nombre de disciplines, notamment, maths, lettres classiques…

Qu’en est-il des cadres et des autres… ?

La bonne nouvelle qui est sortie récemment suite à l’enquête menée par Pôle Emploi : Les grandes entreprises industrielles et les sociétés de services technologiques, ainsi que les grands cabinets de conseil, comptent recruter en cette fin 2015 et début 2016, davantage de cadres, dans divers domaines. L’informatique vient en tête, suivit de très près par les commerciaux et les financiers.

Ceci dit, les diplômés des grandes écoles et les bac+5 font certes un peu d’ombre à ceux qui disposent d’un niveau de qualification intermédiaire, mais qui peuvent tirer eux aussi leur épingle du jeu avec brio ! Et ce en se tournant vers les secteurs qui recrutent en masse, comme la grande distribution, la relation client, le secteur banque-assurance qui recrute des bac+2/3 ayant une première expérience commerciale, afin qu’ils occupent des postes de conseillers clientèle de particuliers.

Rédigé par admin