Chères femmes, et si vous vous tourniez vers le digital ? Des agences informatiques aux concepteurs d’application en passant par les SSII (société de services en ingénierie informatique), le secteur vous demande. Les statistiques récentes affirment le constat : en 2015 près de 40 000 cadres, dont 97% en CDI, ont intégré le secteur. En 2016, les experts parlent d’une hausse plus prononcée. Décryptage…

Des conditions de travail stimulantes

A en croire la directrice du groupe européen de services numériques aux entreprises « Econocom », les agences digitales, pour encourager les femmes à postuler, ont eu l’idée de se baser sur des problèmes qui touchent les femmes, comme l’équilibre entre vie privée et professionnelle. En effet, plusieurs entreprises numériques dont Accenture ou Capgemini proposent des conditions de travail pour les femmes de haut niveau : possibilité de télétravail, crèche en place… et très souvent, des primes distribuées principalement aux femmes chaque année pour lisser les salaires vu qu’elles sont souvent moins bien rémunérées.

La diversité, une nécessité pour les entreprises du numérique

En France, comme dans plusieurs pays dans le monde, la diversité est dorénavant une approche managériale qui fait partie du discours stratégique des responsables d’entreprise. Elle constitue un enjeu économique et sociétal pour les entreprises. Dans les organisations numériques notamment, dont les frontières sont de plus en plus élargies, les agences recherchent des profils moins traditionnels, c’est-à-dire des profils non pas uniquement formés dans les écoles d’ingénieurs, mais également issus de cursus universitaires. Tant mieux pour les femmes qui représentent à peine 25% des étudiants en école d’ingénieurs.

Rédigé par admin