industrie de la plasturgie

L’industrie de la plasturgie est un secteur porteur d’emploi. Les produits en matières plastiques, appelés polymères ou en composites, sont partout et sont indispensables à notre quotidien. Au sein de ce secteur, l’ingénieur plasturgiste se charge de la conception et de la fabrication d’éléments de carrosserie de voitures, d’emballages, d’appareils électroménagers, d’équipements intérieurs d’avions, de lunettes de vue, etc.

En quoi consiste ce métier ?

L’ingénieur plasturgiste exerce son activité au sein des unités de recherche ou de production. Au stade de la conception, il élabore les cahiers des charges et choisit les matières et les procédés de fabrication. Avant de procéder à la production en série, il procède aux tests et organise toute la chaine de la production afin de livrer des produits de bonne qualité. En outre, il doit être en mesure de reconnaitre les dysfonctionnements rencontrés lors de ces opérations.

Les formations pour accéder au métier d’ingénieur plasturgiste

Un diplôme de niveau bac+5 est nécessaire pour accéder au métier d’ingénieur en plasturgie. Deux voies de formation sont possibles : suivre ses études dans une école d’ingénieurs ou bien opter pour une formation en plasturgie à l’université d’une durée de cinq ans, comme par exemple, un master en matériaux et polymères, en plasturgie, en chimie ou en physique…

Les qualités requises pour exercer le métier d’ingénieur plasturgiste

Les matériaux et les méthodes de fabrication sont en constante évolution. A cet effet, l’ingénieur plasturgiste doit toujours se montrer prêt à s’adapter aux nouvelles tendances, en restant à la pointe de nombreuses technologies comme la robotique ou encore l’hydraulique. Outre ces qualités, il doit faire preuve de rigueur, d’organisation et d’ouverture d’esprit afin de pouvoir traiter les commandes qui lui sont soumises et travailler au quotidien avec les différents clients et fournisseurs.

Rémunération

Un ingénieur en plasturgie débutant perçoit une rémunération allant jusqu’à 3 000 euros bruts par mois. Avec quelques années d’expérience, cette rémunération peut atteindre 7 500 euros par mois.

Rédigé par admin