Ils ont en commun la brièveté de la formation, durant chacun deux années d’études post-bac. Le BTS et le DUT représentent un excellent compromis pour les étudiants qui ne sont pas trop motivés à l’idée de suivre de longues études supérieures, et qui souhaitent être rapidement opérationnels une fois diplômés. Et s’ils ont quelques similitudes, ces deux parcours sont loin d’offrir les mêmes avantages aux candidats. Lequel choisir ? On fait le point !

Différents lieux de formation

La première grosse différence se trouve donc au niveau du cadre de formation. En effet, les étudiants en BTS sont formés le plus souvent en lycée, mais aussi au sein d’écoles supérieures privées. Quant au DUT, il est plutôt dispensé dans les IUT où les effectifs sont souvent plus élevés, par rapport aux classes de BTS, particulièrement lors des cours magistraux, même si les travaux dirigés permettent de former de petits effectifs. Logiquement, le suivi des étudiants est de meilleure qualité lors d’une formation BTS.

Des modalités de sélection variables selon les établissements

Les candidats au BTS et DUT passent tous par la plateforme gouvernementale Admission Post-Bac, dans le cadre de leur inscription aux différents concours proposés à cet effet. Cependant, chacun des établissements peut avoir ses propres critères et modalités de sélection, mais proposent toujours, à minima, l’examen des bulletins scolaires du 1er trimestre de terminale et de l’année de première. Certains exigeront également un CV et une lettre de motivation, ou encore des tests et/ou des entretiens pour les formations les plus prisées.

Le profil des candidats

En se basant sur les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, le bac général est plus représenté en DUT (65%), devant le bac technologique (29%) et le bac professionnel (seulement 3%). En revanche, 34% des étudiants en BTS ont obtenu un bac technologique, 27,5% un bac pro, et 18,5% un bac général.

Un enseignement plus professionnel en BTS

Une autre différence sensible entre les deux formations est la nature des enseignements. En IUT par exemple, il y a plus d’enseignements généraux qu’en BTS, où le contenu pédagogique est plutôt professionnalisant. Si tous les deux proposent des périodes de stade assez importantes, les enseignants du BTS viennent le plus souvent du secondaire, alors que ceux du DUT sont majoritairement des professeurs de l’université et des professionnels. Les premiers permettent aux étudiants de profiter d’un accompagnement de choix, alors qu’on attendra plus d’autonomie de la part des candidats au DUT.

Un contrôle continu pour valider le DUT

La différence est très accentuée au niveau des modalités de validation des deux diplômes. En effet, alors que le DUT est validé sur la base d’un contrôle continu, il faudra passer un examen bts communication en fin de 2e année du cursus, couplé aux résultats obtenus pendant tout le parcours, dans le domaine de la communication par exemple.

Alors BTS ou DUT ? Votre projet d’études pourrait être décisif dans votre choix définitif.

Rédigé par admin