sélection à l’entrée de l’université

Selon un sondage en ligne réalisé par L’Etudiant, près de 60% des lycéens et étudiants se prononcent en faveur du principe de sélection à l’université. Cependant, ils sont contre une sélection à l’entrée en deuxième année de Master (M2). Explications…

60% « pour » la sélection à la fac, mais…

Sur les 2500 interrogés par le magazine l’Etudiant, plus de la moitié sont pour le principe de sélection à l’université. Toutefois, les étudiants ont leur petite idée de la façon dont elle devrait se faire…En effet, si ces jeunes son majoritairement favorables à ce principe, seulement 27% d’entre eux sont d’accord pour une sélection à l’entrée de tous les masters et 19% uniquement pour les masters 2 les plus demandés. En d’autres termes, si sélection il y a, elle doit s’opérer à l’entrée de l’université et non entre le M1 et le M2 comme cela se fait aujourd’hui. Un résultat surprenant, si l’on considère que la fac est un symbole de l’égalité des chances dans l’accès à l’éducation et aux études supérieures… Pourtant, le sondage est en lien direct avec l’actualité puisque Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur, prévoit dans les semaines à venir la publication d’un décret autorisant certaines formations en Master 2 à sélectionner leurs étudiants à l’entrée. Toutefois, et d’après l’enquête, s’il doit y avoir une sélection, autant que ce soit en M1 plutôt qu’en M2…

40% contre !

De ce fait, 40% des interrogés se sont prononcés contre tout principe de sélection à l’entrée de l’université ! Et ils ont de bonnes raisons de le faire : l’université étant publique, elle doit être accessible à tous au nom de l’égalité des chances pour ceux qui n’ont pas les moyens financiers d’intégrer une Grande Ecole. Les réfractaires ne voient pas la sélection comme une solution pour régler le problème de surpopulation en amphi. Pour d’autres, elle ne résoudra en rien les problèmes d’orientation… Que se soit en Master ou en Master 2, le dilemme qui se pose aujourd’hui, c’est surtout d’assurer des débouchés à tous les étudiants.

 

Crédit photo : sylvianebulteau

Rédigé par admin